En tant que touriste, on arrive tous quelque part avec des clichés en tête, souvent issus de brochures publicitaires trop idylliques. Mais quand c'était la propagande soviétique qui se chargeait de  fournir les clichés aux étudiants avant leurs voyages, c'était gratiné! Extrait des manuels de Français qui avaient cours en 1990 au MGIMO (Sciences Po soviético-russe). Photos des livrets touristiques du mythique camp Artek en Crimée et du Medeo près d'Alma-Ata.

Pour sortir des frontière de l'URSS, une petite "lettre de mon ami Smirnov" de Paris, me montre une jolie ville étincelante et bigarrée, plaisir un peu gâché par la différence entre les quartiers bourgeois et ceux des ouvriers...

Et puis pour découvrir des choses plus insolites encore, un chef d'oeuvre, destiné aux élèves diplomates, pour faire découvrir le surprenant pays qu'est l'Afghanistan. A l'époque où certains étudiants étaient déjà des vétérans traumatisés de cette sale guerre, le petit texte suivant fleurissait encore les manuels de Français...

 

Retour à l'accueil