Petite liste de ceux qu’on aime justement parce qu’ils ne répondent pas à la question, de Bowie à Albator et de Tootsie à Suricate.

Mais c’est qui ces silhouettes qui se cachent derrière une paroi mouillée dans les photos de Floriane de Lassée ? Des filles unijambistes ? Des perruques sur pattes ? Des danseurs étoiles ? On voit tout de leur corps et en même temps rien de leur personne. Pas de doute sur le fait que ce soit des gars ou des filles…

En matière de look androgynes il y a des mythes fondateurs. Bowie a quand même fait le gros du travail dès les années 70 avec sa pose lascive en robe à fleur sur un sofa sur la pochette The man who sold the world. Je dois pourtant préciser que c’est le look pirate de Rebel Rebel qui a ma préférence.

Pirate prêt pour la scène

Pirate prêt pour la scène

Piarate prêt pour le décollage

Albator ose entre 1978 et 1984 des poses et une ligne gracile qui donneront lieu à des rumeurs tardives sur un fameux épisode fantôme qui révèlerait qu’Albator est une fille… Pitié !

Jamais trop de couleur

Dans les années 80 l’androgynie à cheveux oranges est superbement représentée dans la chanson avec Annie Lennox qui flamboie à côté de Dave Stewart en caniche pervers, avec Mylène Farmer, adorée sur toute la planète en libertine pour ses catogans maigrichons et ses jabots froissés sur les champs de bataille.

Couleur ou N&B?

Pour la version black, voir Grace Jones avec son look taillé à l’équerre et sa sauvagerie de droguée épanouie dans les pubs de Goude.

vachement mieux dans la peau de l'autre!

Dans les films,on se bouscule au portillon pour ressembler à l’autre et pour porter ses ambitions: Barbara Streisand devenait un homme pour accéder à la connaissance dans Yentl quand Dustin Hoffman devenait une femme dans Tootsie pour booster sa carrière.

Et là maintenant ? la ficelle du look équivoque s’est usée et les looks des pseudos groupes japonais font un peu pitié.

Les choses sont à la fois moins démonstratives et plus évidentes. Heureusement qu'il y a le très joli Tomboy pour découvrir les délicats subterfuges qui permettent de se faire passer pour un garçon.

Tomboy

Et puis il y a les Suricate. Un groupe de gars à l’imagination no limit qui n’hésitent pas à être des petites filles à barbe et des femmes qui s’assument dans des peaux de mecs ou vice et versa.

Tu veux être le papa, la maman ou la petite fille?

Retour à l'accueil